La cause reste inconnue. Ce que nous savons, c’est qu’avec le lupus, le système immunitaire (qui protège le corps contre les virus et les bactéries) est incapable de différencier entre les organismes envahisseurs et les tissus sains. Le système s’attaque aux cellules saines du corps provoquant une inflammation et les symptômes du lupus.

Il semble évident qu’il y a un lien entre le lupus  et  certaines  hormones puisque  la maladies se manifeste le plus souvent chez les femmes en âge de procréer; cependant le mécanisme en cause reste incertain. Il semble que certaines personnes sont plus vulnérables pour  des raisons de facteurs héréditaires, mais là encore, ces rapports demeurent peu clairs. On parle donc de polygénie³ .

Il est important de savoir que:

Même si le lupus est une maladie grave, il peut dans la plus part des cas être traité et maîtrisé;

le lupus évolue souvent par cycles et durant certaines périodes les symptômes peuvent disparaître complètement;


le diagnostique et les traitements s’améliorent, ce qui permet aux personnes lupiques de mener des vies de plus en plus actives.



   << page précédente                                   page suivante >>