Le lupus, différent pour chaque personne, évolue par cycles, lesquels peuvent comporter:

Une «poussée», qui exige des soins médicaux

Une phase « chronique » durant laquelle les symptômes peuvent continuer, mais diminuer d’intensité;

Une «rémission», où les symptômes peuvent disparaître pour longtemps, mais aussi revenir.

Durant le phase chronique et surtout la période de rémission (alors que l’on oublie facilement de se soigner), le lupique doit éviter les situations qui provoquent des poussées– exemple, la fatigue, les situations stressantes, une mauvaise alimentation ou d’autre facteurs relevés par le patient ou le médecin.

 


   << page précédente                                   page suivante >>